Le président Interview Didier Golinveau PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 12
MauvaisTrès bien 
Écrit par L'Administrateur   
Lundi, 08 Juin 2009 19:21

Bonjour mon cher ami Didier !
Pour commencer je tiens à te souhaiter la bienvenue dans le groupe ACDC je vais me permettre de faire ton interview merci pour tes réponses et ton expérience au sein de la commune de Colfontaine.

JF: Pourquoi as tu décidé de rejoindre l' ACDC ?

Didier: Comme en 2006, soutenir une liste qui a des projets pour les citoyens a toujours été une de mes priorités

 

JF: Quelles sont tes ambitions ?

Didier:Tu me connais depuis des années, faire petit à petit bouger les choses dans la commune, c'est possible quand on a un esprit constructif comme lors de la mandature 2000-2006

 

JF: Qui est la personne qui t'a le plus déçu en politique et pourquoi ?

Didier:Je n'ai pas une personne précise, je dirais plutôt le couple Biefnot - Piérart , ils ont mis 4 à 6 ans pour enfin comprendre que je n'avais pas été élu en 2000 par opportunité, mais par envie de travailler pour les citoyens, à la fin ils étaient enfin un peu + ouverts et voyaient positivement (une partie de )  ce que je proposais, c'est pour cela que j'avais quasiment refusé tous les mandats dans les intercommunales afin d'avoir le + de temps pour le conseil.



JF: Quelle place aimerais-tu avoir dans la commune ?  Pourquoi ?

Didier: déjà redevenir conseiller et pourquoi pas un jour Échevin pour ne plus demander, mais pour faire changer directement les choses, avant que tu me le demande, je n'ai pas de domaine de prédilection, je suis un touche à tout, du moment que cela fait avancer le chmilblik comme disait Coluche, mais comme conseiller j'ai toujours aimé

 

 

 JF :En quoi consistait ton ancien parti " Vous "

Didier:VOUS, voulait dire Voter pour des Objectif Utile et Sérieux, ça veux tout dire, malheureusement à quelques dizaines de voix près, je rempilais pour 6 ans et cela aurai bien été utile dans l'opposition



JF: Je me souviens quand tu siégeais comme candidat indépendant tu étais le seul contre la majorité à défendre tes idées et à poser tes tonnes de questions ...
Est ce que dans des moments pareils on ne se pose pas trop de questions ? ou alors ta motivation surmontait - elle tout ?

Didier: C'était des fois dur dur, car j'ai toujours eu l'habitude de travailler en équipe et j'apprécie aussi d'avoir un autre son de cloche que le mien (avant de déposer des questions), on n'a pas toujours raison dans tout.

Pour ce qui est des tonnes de questions, beaucoup son restées sans réponse, certaines ont donné des boutons, c'est vrai que la collection est longue entre 100 et 200 peut être, mais je ne les ai jamais comptées.

Pour la motivation, je n'en n'avais pas besoin, une fois la première année passé, je me suis senti à l'aise pour m'exprimer malgré  la sale habitude de certains de toujours vouloir me diminuer, mais j'y prenais du plaisir, c'était avec passion et j'avais des socialistes qui me félicitaient souvent (hors conseil), certains m'ont même avoué qu'ils auraient aimé être à ma place ( apparemment c'est pas une famille ou ils s'aiment tous).

 



JF: Et pour finir que penses-tu de l'Acdc et de son président ? Hubert Jean François ?
(Attention pas de joker ! )

Didier:Ne t'inquiète pas, je ne l'utiliserai pas, d'abord il me donne le sourire en pensant au passé, je dirais que tu as bien bleuffé tout le monde et moi en premier, tu es resté anonyme pendant trop longtemps, je te connaissais mais jamais je n'aurai imaginé ton coté chevalier, j'espère qu'un jour on sera ensemble sur les bancs du conseil car n'oublie pas ta promesse si tu es élu, j'aurai de l'avoine ......

 

Didier.

Mise à jour le Dimanche, 22 Janvier 2012 20:00
 
Distributed by Gelono Templates