La bonne parole de Colfontaine
Porte parole décembre 2010 PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 15
MauvaisTrès bien 
Écrit par calimero   
Vendredi, 01 Octobre 2010 00:00
La bonne parole décembre 2010

Bonjour,

Voici la dernière bonne parole de cette année 2010.

Bonne parole, ce sera à vous de décider.

Avant toute chose, je tiens à souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année à tous et toutes.

Que vos vœux se réalisent en 2011.

Qu’est-ce qu’une bonne parole ?

D’un point de vue, citoyen, j’aimerai que tout s’arrange dans notre Commune.

Que les différences d’entité disparaissent.

Qu’on s’occupe un peu plus des petits cas isolés.

Qu’un avis soit demandé aux citoyens pour de grandes décisions, par pourquoi pas, un sondage.

Qu’on nous explique mieux le pourquoi du comment.

Qu’on essaie de trouver des solutions, qui sont parfois peu couteuses, pour éviter que les enfants en bas âge ne trouvent que la rue comme centre de plein air.

Qu’on favorise un peu plus l’aspect touristique de Colfontaine, car lorsque vous voulez vous promener un peu, et bien, c’est avec des bottes que vous devez le faire.

Qu’on répare, même provisoirement, nos rues à nid de poule (plus des cratères !).

Qu’on tienne les promesses faites !

Qu’on étudie mieux les situations urgentes, et qu’on y donne des priorités (inondations, sécurité, écoles, etc).

Qu’on arrête de nous prendre pour des c… .

Qu’on écoute mieux nos problèmes.

Qu’on s’occupe du plus petit au plus grand, car les jeunes, sont notre avenir.

Qu’on fasse pour un mieux pour réduire un peu ses taxes qui nous rongent, que l’on travaille ou pas.

Que l’on se souvienne de notre patrimoine.

Que notre folklore revive comme avant.

Que le suivi des problèmes rencontrés soient mieux entrepris.

Que les différences entre partis soient atténuées.

Que l’image de Colfontaine ne soit pas qu’une façade.

Que la délinquance soit un peu plus contrôlée.

Qu’on s’occupe plus des personnes à mobilité réduite.

Que les écoles catholiques puissent bénéficier un peu plus du soutien de la Commune, tous les enfants étant Colfontainois.

Que le civisme revienne.

Que le reste des égouts soit placé.

Etc.

Pourquoi, quand on parle de Colfontaine, on en dit partout ailleurs «  le gueto » ?

Comme beaucoup d’autres, je suis victime d’inondations, et des promesses ont été écrites, et puis, comme encore beaucoup d’autres, plus rien.

Donc, soit, on dit, on fait, soit, on ne dit pas.

Puis, il y a la bonne parole de l’esprit.

Occupez-vous un peu plus de votre famille, de votre âme-sœur, de vos enfants, de vos proches.

Vos amis comptent également.

La société actuelle veut que le stress et la fatigue mènent notre vie.

La première personne à qui vous devez faire le plus attention, c’est vous-même.

Ceci fait, vous serez plus apte à vous occuper des autres.

Le plus important se passe chez vous, et parfois on l’oublie.

Ensuite.

Lorsqu’un problème survient chez vous ou ailleurs, il faut étudier toutes les pistes, se renseigner, mais tout ne s’arrange pas forcément en 2 jours.

Et parfois des recherches supplémentaires sont nécessaires !

Posez vos questions, elles ne sont jamais idiotes !

Et gardez bien tous vos courriers et réponses.

Car parfois, on vous promet, et avec le temps, tout se termine dans un tiroir.

Nous montrons l’exemple aux plus jeunes, et ils suivent.

S’ils s’égarent, ce n’est pas l’école qui doit les remettre droit, c’est nous.

Enfin pour terminer, si vous voyez quelqu’un en difficulté, ne vous dites pas « à chacun sa merde », mais regardez si vous pouvez donner, même, qu’un petit coup de main.

Et oui, la même situation pourrait vous arriver !

Comme cela c’est passé ce dimanche 19 décembre soir, où beaucoup était bloqué sur la place St-Pierre.

Arrêtez de vous taire, de vous cacher, ou de vous plaindre.

Agir c’est mieux !

Actuellement, notre commune est sous la neige, ce qui posent beaucoup de problème à nombreux d’entre nous.

Soyez (facile à dire) patient, et très prudent et plus que civique.

Colfontaine, j’ai déjà parlé de la quitter 100 fois, comme vous peut-être.

Mais est-ce mieux ailleurs ?

Oui, peut-être.

Mais il y a encore moyen de remettre Colfontaine en état, et cela dépend de tous les Colfontainois, de leur volonté.

Ceci met fin au texte.

Merci.

OO

 

Mise à jour le Jeudi, 23 Décembre 2010 18:47
 
Distributed by Gelono Templates