La bonne parole de Colfontaine
Porte parole octobre 2010 PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 64
MauvaisTrès bien 
Écrit par calimero   
Jeudi, 14 Octobre 2010 19:36

La bonne parole octobre 2010


Commentaires :

15/10/2010

 

Chères amis colfontainois,

Un article est paru dans la DH concernant la réunion du 11-10-2010 pour la sécurité routière de la Chaussée de la Cour.

Et ce n’est pas la réalité !

40 personnes vous donnerons une version différente de celle reprise par notre Bourgmestre ( à la Une en ce moment dans la presse pour un autre conflit).

Mais par contre, vous aurez pu constater que ce n’est pas la Commune qui cherche des solutions pour ses citoyens, mais l’inverse !

Ce qui prouve bel et bien, un problème de gestion de conflit.

Des radars, solution adéquate ?

Alors que l’on a fait intervenir le SPW (Monsieur Duhot) pour analyser la situation, qu’il a émis un avis, le pouvoir communal décide d’autres directions !

Il est impossible de contenter tout le monde, j’en suis conscient.

Mais lorsqu’un incident grave surviendra, on se remettra tous en question.

Et il sera trop tard !

Je vous rassure, je n’abandonnerai pas mes perspectives.

Nous allons chercher le « pourquoi », et nous trouverons.

Etes-vous au courant des dépenses de la Commune ?

Savez-vous ce que l’on fait avec l’argent de vos taxes ?

Rien n’est clair !

Il n’y a pas que la Chaussée de la Cour qui pose problème.

D’autres rues et quartiers sont proies à des soucis majeurs.

Ainsi, l’Avenue Fénélon, le Chemin de Messe, la rue du Bois, rue des Groseillers, rue de Roinge, rue du Petit-Wasmes, rue Roi Albert, rue du Grand Passage, et bien d’autres rencontrent également des soucis.

Sécurité routière, forte dégradations de la route ou trottoir, inondations, et j’en passe.

Pensez-vous que j’exagère dans mes combats ?

Il faut comprendre, car un jour vous serez peut-être touché par un drame, et là, vous vous direz «  il avait raison ».

Continuer à se taire, laisser faire, subir, ne nous mène à rien !

Je ne veux pas jouer dans la cour des grands.

Mais rester avec les miens, les citoyens.

J’ai souvenir de beaux monuments, de parcs entretenus où l’on pouvait passer un après-midi, des ruelles en raccourcis, etc.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, voyez vous-même !

Colfontaine s’éteint doucement.

Oh oui, on vous sort des activités pour tout âge, des projets, etc.

Vous y avez tous participé ?

Qui d’entre vous a lu la revue « colfontaine » ?

Important à savoir, c’est que pour l’instant, il y a peut-être une partie de vos taxes qui ont servi au projet « terrain de foot en synthétique », a, tenez-vous bien, +/-700.000 euros, qui a même rencontré des problèmes d’installations, d’où des frais supplémentaires !

Tous vos enfants aiment le foot, jouent-ils au foot, ou assistent-ils aux matchs ?

Vont-ils mieux jouer, allons-nous passer en équipe national ?

90.000 euros pour l’installation de gazon au grand stade de Bruxelles !

Petite différence, non ?

J’aime le foot, mais pas exagérément.

Il est temps de vous réveiller et de passer le message !

Je vous invite à pendre contact avec les candidats de l’ACDC, informez-nous de vos soucis.

Des colfontainois ont déjà entrepris la démarche.

Je les remercie d’ailleurs, car ces informations vont me permettre de faire un grand bon en avant, et de gagner des batailles.

On nous prend pour des Con Citoyens mais pas Concitoyen.

Les communes voisinent rient de nous !

Pour infos, les promeneurs et cyclistes qui empruntent le Ravel venant de Boussu pour aller sur Quaregnon, tombent sur un « cul de sac » à Marcasses !

Ouvrez les yeux, et levez-vous enfin.

Hubert J-F.

13/10/2010

 

Chères citoyens Colfontainois,

suite à l’article de presse paru ce 12 octobre 2010, vous êtes nombreux a avoir pris conscience qu’il était temps de réagir.

Temps de changer, et tant à changer !

Votre bien-être et votre sécurité sont nos premiers soucis.

Stop aux convenances personnelles !

Stop à la préférence de l’une ou l’autre entité !

N’ayez plus peur de parler.

L’ACDC-Colfontaine est à votre écoute.

Si vous rencontrez des soucis, problèmes, des anomalies au sein de notre Commune, vous pouvez nous en parler, et ce même en toute discrétion.

Dans la mesure du possible, nous vous redirigerons vers des solutions, des contacts ou autres.

Plus de promesses non tenues !

En 2012, nous comptons sur votre soutien.

Ainsi notre politique sera « on sait le faire ou pas » mais plus de « peut-être » ou « on va essayer ».

C’est votre argent qui est en jeu, vous payez vos taxes communales, donc, vous devez en voir la couleur !

De même, au fil des années, Colfontaine perd son histoire, ses folklores.

Bientôt, la seule festivité sera un match de football le dimanche !

Doit-on tomber dans l’oubli ?

Colfontaine, si vous nous soutenez tous, LA première Commune de Belgique qui sera conduite par SES citoyens.

Merci à tous et toutes

Jean-François Hubert citoyen de Colfontaine .

Mise à jour le Mercredi, 24 Novembre 2010 19:20
 
Distributed by Gelono Templates