La bonne parole de Colfontaine
Porte parole septembre 2010 PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 8
MauvaisTrès bien 
Écrit par calimero   
Mercredi, 01 Septembre 2010 00:00

La bonne parole septembre 2010


Commentaires :

26/09/2010

A Colfontaine on a toujours l'art de détruire nos traditions, nos petites festivités locales,
un jour si nous citoyens n'intervenons pas il n'y aura peut-être presque plus rien,lors des festivités de la Pucelette,
preuve en est la tradition de Pâturages a disparu celle de Warquignies,
je ne crains qu'elle soit si on ne réagit pas nous citoyens partie dans le même sens.
je mène un combat pour le retour du dragon et je peux vous dire que ce n'est pas évident.
Maintenant je suis d'accord sur le sens que les autorités communales sont responsables
et je me demande aussi que fait l'opposition apparemment rien du tout.
Donc mon idée est que nous citoyens nous devons passer à l'action.

 

25/09/2010

Attention la collecte des immondices passe à Colfontaine ce samedi 25/09/2010 + carton

Lundi fête de la Communauté Française

 24/09/2010

Mise à jour de la page "Quoi de neuf chez les candidat(e)s   >>>>>>

 

16/o9/2o1o

 

Les arbres de la rue Wilson déjà dans un état impitoyable !!

 

15/o9/2o10

Photos reçues ce jour à l'ACDC.

Rue des groseilliers Colfontaine mobilité des personnes âgées un vrai calvaire , méritent-elles franchement de subir cela?
Pourquoi la commune de Colfontaine après plusieurs demandes n'agit- elle pas ????????
Je compte bien pour cette pauvre dame agir à ma façon.

Et dire que les ronds points des grands axes sont bien entretenus !

Hubert Jean-François.

 

10/09/2010

 

Voici un petit courrier que j'ai envoyé le 9 septembre 2010
dont j'attends une réponse,cela concerne la sécurité routière
des usagers les plus faibles.


From: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
To: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ; Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Subject: Sécurité Colfontaine
Date: Thu, 9 Sep 2010 17:35:22 +0200

Monsieur le commissaire Battard, Monsieur le bourgmestre D'Antonio,

Suite à la dernière réunion avec une participation de plus de 70 riverains
concernant la Chaussée de la Cour, des engagements ont été négociés de part et d'autre.
 
Le lendemain de cette réunion, Monsieur le commissaire, nous avons eu le plaisir
de voir une réunion de motards de la police boraine entrain de discuter et de rigoler face aux numéro 64
de cette même rue et puis jusqu'à ce jour plus rien.
 
Monsieur le commissaire, quelles sont les mesures promises qui ont été effectuées?
 
Quels sont les résultats des mesures des radars répressifs?
 
Vous êtes vous monsieur le commissaire et vous monsieur le bourgmestre garants de notre sécurité.
 
Monsieur le bourgmestre, voici le mois de septembre et les riverains attendent la convocation promise lors de notre dernière réunion.

Pour nous les choses n'ont rien changé, nos enfants, nos ainés, nous mêmes sommes gravement en danger.
 
Pour info, j'ai reçu une copie du rapport de monsieur Duhot.
 

Nous sommes nous riverains déterminés afin que les aménagements pour réduire la vitesse soient effectués.
 
Bien à vous.
 
 
Hubert Jean-François.
 

Bonjour M.Hubert,
 
Je vous confirme que des projets relatifs à des aménagements visant à réduire la vitesse dans la chaussée de La Cour
ont bien été réalisés en concertation avec les autorités communales.
 
Il s'agit de créer des zones de stationnement en quinconces et de prévoir un rétrécissement marqué à hauteur du passage pour piétons.
 
La concrétisation de ces mesures reste néanmoins du seul ressort des autorités communales qui a l'initiative des mesures
complémentaires de circulation routière sur les voiries communales.
 
Sachez toutefois que s'ils me sont proposés tels qu'ils ont été discutés sur place, je ne mettrais pas d'opposition
à ce qu'ils soient proposés à l'approbation ministérielle.
 
Bien à vous.
 
 
Yannick DUHOT.
  

Mise à jour le Jeudi, 14 Octobre 2010 20:27
 
Distributed by Gelono Templates