Nos citoyens sont des héros! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par L'Administrateur   
Samedi, 08 Août 2015 23:37

Si vous comptiez passer un été paisible, ce n'est pas Colfontaine qu'il fallait choisir! Mais si vous voulez rencontrer des citoyens qui "en ont", venez dans notre commune!

Car plusieurs "grosses affaires" occupent notre village!

En juin 2015, un coup de tonnerre retentissait à l'école du Centre! L'établissement allait fermer ses portes! Et ce, sans avertissement préalable! 800000 euros de travaux! Les parents, d'abord sous le choc, ont relevé la tête! Un comité s'est créé. Des billets de tombola sont en vente pour soutenir l'école. On peut les obtenir auprès des enseignants. Les inscriptions se multiplient. La petite école de quartier vivra au moins jusqu'en juin 2016. Après, la lutte continuera. Car, dites-vous bien qu'une école qui ferme, c'est un quartier qui meurt, les parents préférant scolariser les enfants à proximité de leur domicile. Et puis, fermée, l'école viendrait rejoindre la collection de taudis dont peut s'enorgueillir  notre commune. Il y a de quoi faire le concours de "Miss Taudis"! Avec les Vanneaux (en destruction) comme lauréate et Bantuelle comme première Dauphine! Mais,en attendant, un  énome big up aux parents, écoliers et personnel qui ne se laissent pas faire!

Si vous souhaitez soutenir l'école, voici quelques coordonnées utiles!

Groupe FB : Non à la fermeture de l'école du Centre!  https://www.facebook.com/groups/847312978709545/?fref=ts 

Mike Muriel Bry, fondateur du groupe FB et  du comité de parents : https://www.facebook.com/mike.bry.92?fref=ts

Pour obtenir des tickets de tombolas, n'hésitez pas à les contacter ou appeler le 0494/21.52.86

 

Et puis, il y a la famille Simon-Gallez. Tout est parti de FB. Je n'ai pas peur de le dire, sans un certain tyrannosaure râleur, rien ne serait arrivé. Un avis placardé sur les portes du cimetière de Grand Wasmes, le tyrannosaure le voit, le relais sur les médias sociaux, s'étonnant que l'on parle d'une "famille de l'incendie". Affaire dont je me souvenais peu. Je me documente, les informations fusent, et voilà le tyrannosaure qui part à la chasse à l'injustice! Pas tout seul! Car le prédateur ultime s'est entouré d'une meute de bouffeurs d'injustices! Nous avons retrouvé la famille des Simon-Gallez qui n'était absolument pas au courant de la destruction prochaine de la tombe, pourtant bien entretenue! Les médias (DH, LA PROVINCE, RTL-TVI) se sont emparés de l'affaire! Et cela fait du bruit! Pétitions (web et papier), groupe FB, actions diverses telles des lettres au Palais! La famille se défend bec et ongles pour sauver le souvenir de leurs défunts! Et nous les soutenons! Car les gens qui reposent dans cette tombe sont des humains qui ont souffert avant d'être "la famille de l'incendie"!

Pour moi, un cimetière se doit d'être le reflet de la vie et du passé d'un village. Et Dieu sait que la famille Simon-Gallez a été l'héroïne malgrè elle d'un poignant fait divers. Astrid, la maman et six de ses dix-huit enfants (dont une filleule de la princesse Astrid) ont péri dans l'incendie de leur maison due à un accident de friteuse en octobre 1984. Le papa, Albert, échappa miraculeusement à la tragédie mais mourut début des années 1990. Si la tombe du survivant est aujourd'hui disparue, celle des victimes subsiste toujours! Et la famille devrait reposer en paix! Car il s'agit d'une concession royale! La princesse Astrid, fraîchement mariée, était en effet venue se recueillir à la chapelle ardente à l'époque. Notre bourgmestre Biefnot aurait promis que la sépulture serait à perpétuité. Mais... Certes, la tombe peut être sauvée mais il faudrait cracher au bassinet! Depuis quand paie-t-on pour un droit qui nous est du? Et des sommes exhorbitantes (22000 euros!) en plus! Qui plus est, si les Simon-Gallez payaient cette somme, les corps d'Astrid et de ses enfants seraient déplacés dans une autre tombe! Plutôt que de pouvoir reposer en paix dans la concession qui leur est due.

Voici le 1/8/2015 une "belle image" : une famille prête à en découdre avec l'injustice!

Et bien loin dans le cimetière, un camion de la commune se fait discret! James Bond, où es-tu?

Si vous souhaitez soutenir la famille, voici quelques coordonnées utiles!

Groupe FB fondé par la famille:  https://www.facebook.com/groups/881148431967497/?fref=ts

Pétition web: https://lapetition.be/en-ligne/sauver-la-sepulture-de-la-famille-Simon-Gallez-16101.html

Si vous souhaitez diffuser la pétition "version papier", contactez le groupe FB ou https://www.facebook.com/mickael2507?fref=ts

De plus, cette affaire met encore une fois l'accent sur la négligence qui régne dans nos cimetières. Un fossoyeur overbooké, peu de suivi, des ouvriers mal mobilisés... Peu de personnel surtout! Car le cimetière de Pâturages est un ramassis de tombes abandonnées, ou ouvertes à ciel ouvert et de containers à ordures débordants mais qui se nettoient comme par magie une fois que la nouvelle de la visite de RTL TVI se propage!

Puis autre chose m'interpelle dans la liste! Un ancien combattant se trouve dans le carré 12 du cimetière de Pâturages, Auguste Cornez. Il repose à proximité des Simon-Gallez. La loi prévoit que les sépultures militaires soient des concessions à perpétuité. Pourquoi donc s'acharner à vouloir absolument reprendre de l'espace sur le carré 12 alors que tant d'autres zones du cimetière sont désertées? Et faut-il encore tant d'espace pour accueillir des défunts alors que les incinérations se multiplient?

N'empêche une chose m'inquiète! Je me demande 'i il ne faut pas contacter Jacques Pradel pour un reboot de son émission "Perdu de vue". Car notre bourgmestre n'a eu aucune réaction sur cette histoire qui fait grand bruit! Pas que son équipe! Après "Où est Charlie?" aura-t-on "Où est Lucien"?

Pour conclure, je trouve qu'il faut être optimiste! Les Colfontainois "en ont" et ne restent pas passifs face aux injustices!

Félicitations à eux!

Déborah Moine-Bianchi, porte-parole

Mise à jour le Dimanche, 09 Août 2015 16:40
 
Distributed by Gelono Templates